CINEMA : Le mystère Eyes Wide Shut

Il y a des films que l’on aime en sentant très bien qu’ils nous échappent. Des films qui ouvrent sous nos pieds des abîmes incertains, obscures, hantés. Si l’oeuvre entière de Stanley Kubrick pose de nombreuses questions à son spectateur, Eyes Wide Shut est de loin celui qui résiste le plus à la lecture « linéaire ».

Il paraît évident que Kubrick ne se contente pas d’adapter la nouvelle d’Arthur Schnitzler, qui conte les drames psychologiques et adultérins d’un couple bourgeois. Son couple bourgeois à lui n’est rien d’autre que ce qui fût longtemps le « power couple » numéro de Hollywood, Nicole Kidman et Tom Cruise. Leurs mésaventures sentimentales les entraînent dans des cauchemars bleutés, des cérémonies secrètes et masquées, des partouzes glaciales et mécaniques.

On pense bien sur au pantin du Casanova de Fellini, qui joue aussi sur les codes d’une bourgeoisie décadente, qui pense tout avoir mais reste in fine avec une tristesse profonde et une solitude éternelle.

 

Kubrick dépeint la haute bourgeoisie New Yorkaise comme un jeu de miroir, et son Dr Bill Harford avance bel et bien « les yeux grand fermé ». Mais le film ne cesse de nous donner des signes, des informations étranges, des pistes.

Si de nombreuses lectures, des plus obscurantistes aux plus drôles, ont pu être faites, un court documentaire nous offre une lecture particulièrement riche et cohérente. Où il est question de scientologie, de lavage de cerveau, d’abus sur les enfants. Le fait que la fille de Kubrick ait été « prise » par l’église de scientologie quelques temps avant que Kubrick ne le réalise est un élément crucial.

Ce documentaire transforme totalement la lecture d’Eyes Wide Shut d’une manière qui me semble pertinente, et nous laisse avec d’autres interrogations encore plus vastes.

Passionnant.

.

Publicités

Une réflexion sur “CINEMA : Le mystère Eyes Wide Shut

  1. Ni une ni deux, après avoir vu le docu, je me suis replongé dans le film. Utile donc.
    Une tentative bien moins farfelue que « Room 237 », intrigante c’est certain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s