CINEMA : Irène d’Alain Cavalier

Depuis qu’il filme en vidéo, Cavalier écrit une sorte de journal filmique délicat, fragile et toujours juste, jamais exhibitionniste, avec son humour, sa voix douce et son intelligence.
Avec Irène, il croise son système avec le geste du portrait : celui d’Irène, une femme qu’il a aimé pendant plusieurs années, et qui est morte brutalement, dans un accident de voiture. Un deuil pas tout à fait accompli pour le cinéaste (qui n’est pas allé reconnaître son corps à l’hôpital, et qui l’avoue « si j’y était allé, il n’y aurait sans doute pas de film »). Cavalier évoque, avec les images d’aujourd’hui, son amour partagé, sa douleur, sa peine, qui s’inscrit violemment sur son corps pendant le tournage : il chute, fait un zona, une crise de goûte.
Et c’est magnifique, cette façon de tisser le souvenir si délicatement, avec ces images  du quotidien, des photographies, et la voix, toujours présente, du cinéaste. On ressent toute son émotion lorsqu’il évoque progressivement les différents visages d’Irène.
IRENE – REINE – RENIE
Cavalier évoque sa dépression, sa ville natale de Lyon, où elle a du tant souffir, son masochisme. Et il mêle le geste à la parole, puisqu’il se déplace sur les lieux de ces souvenirs : Lyon, la maison où il se trouvait lorsqu’elle est morte…
Aidé de ses journaux intimes, qu’il écrit minutieusement depuis des décennies, de son écriture fine et lisible, on voit apparaître cette femme, très belle, hantée par une souffrance. On voit aussi un homme qui scrute son aimée sans peur et sans pudeur, un homme qui a aimé tant qu’il ne pouvait se défaire d’une relation qui le faisait pourtant souffrir.  Et qui s’en défait aujourd’hui, par le geste filmique,  ce sublime hommage à Irène. Le regard /le film est un geste d’amour, et celui-ci est bouleversant.
19173431.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20090923_010651
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s